jeudi, 17 juin 2010

A table ! A table ! A la maison (de Nico l'épicier) tout est bon !*

Elle

Pour nos dix ans, je pensais que j'allais avoir une bague...

Elle (mais pas la même, une autre)

Et alors ?

Elle (la même qu'au début)

Bah j'ai eu un appartement

Elle (la deuxième si vous suivez)

Ah ! Tu n'a pas perdu au change !

Elle (la première)

Mais c'est qu'il y avait des soldes chez Chaumet à ce moment là, quand même...

* Ca n'a pas grand rapport avec la note d'aujourd'hui mais c'est pour préciser le contexte de cet échange verbal.

vendredi, 12 février 2010

Ah, ça, il y a un très beau potentiel

Et non, le désert mauritanien ne m'a pas assoiffé, les brigands de m'ont pas attrapé pour m'échanger contre une rançon ridicule, et, ce qui peut paraître vexant, Al Qaeda s'est totalement désintéressé de mon sort. On ne peut donc, cette note l'atteste, me considérer comme ouaiblogueur mort. Et franchement...

Ouf.

Et doublement ouf, même.

Car j'ai pu reprendre dès mon retour des visites d'appartements, entendre d'une agente immobilière gratinée à propos du compteur électrique hors d'âge "vous n'allez pas tous les matins sortir tout nu et tout mouillé de la douche et venir tripoter votre machin", et acquérir la certitude inébranlable à présent qu'en matière de décoration, malgré mes relations transatlantiques, toute mon éducation est à refaire :

cendrier.JPG

Il n'y a pas à dire : la classe. C'est chic. Et surtout on voit bien que c'est bien lumineux comme appartement.

samedi, 19 juillet 2008

Contrôlé positif à l'EPO nouvelle génération*

Rechercher un appartement est une activité qui prend du temps et offre de nombreuses perspectives.

Trouver ce qui plaît réellement, un travail exigeant, de visites à se dire non, de visites à se dire peut être, de re-visites à se dire finalement non. Et à la fin, obtenir un oeil exercé qui dit non au premier coup.

Et puis parfois, quelques moments de beauté pure : rendez-vous un matin dans une agence pour aller visiter trois appartements. L'agent part de là en scooter, et moi je le rejoins... en Vélib'.
Si cette dernière phrase ne vous choque pas, souvenez-vous cependant que je ne suis pas l'agent, que c'est donc moi qui vais lâcher plusieurs dizaines de milliers d'euros, et que c'est lui qui devrait gagner plusieurs autres dizaines de milliers d'euros. Qui devrait, parce qu'aller les voir était une fausse bonne idée**.

* Oui, je reconnais, Laure Manaudou nue ne rapporte plus beaucoup en terme statistique.
** Si vous voyez ce que je veux dire.

vendredi, 13 juin 2008

Belles prémices et les sentiments*

Il fallut que cet ami cher entre tous m'offre ce vase rigoureux et détraqué.
Il fallut que ce grec m'offre cette rose, rouge, un soir, au restaurant.
Il ne m'en fallut pas plus pour y voir un signe et me dire que l'appartement que j'aurai bientôt sera à cette image.

Autoportrait à la rose.JPG

Bon, sinon, quoi d'autre ? Des plaques de soixante quinze tonnes qui se soulèvent du sol et qui se meuvent libres dans l'air raréfié du crépuscule, et l'et resurrexit de la Messe en Si de Bach, qui m'a encore fait pleurer ce matin (dans la version de René Jacobs, mais je n'ai trouvé que celle de Suzuki).

* Evidemment, c'est un titre nhnc. Faut chercher pour (commencer à) comprendre.