Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 04 juillet 2009

Bout de chon

Aujourd'hui, à treize heures trois, une dépêche tombe sur le site du Figaro* :

Départs : trois-cent-soixante-quatorze kilomètres de bouchons cumulés.

Voilà un bel exercice pour les cahiers de devoirs de vacances !

Un bouchon en liège mesurant quatre centimètres cinq, combien en faut-il pour qu'ils, mis bout à bout, couvrent la distance de trois-cent-soixante-quatorze kilomètres ?

Donc on divise trois-cent-soixante-quatorze mille mètres par zéro virgule zéro quarante-cinq, puisque mon père m'a appris qu'on ne divisait pas des choux par des nichons de fermières**, et donc il faut que tout soit dans la même unité, i.e. des mètres.

Ce qui donne donc : huit millions trois cent onze mille cent onze virgule onze bouchons***.

De ce stimulant exercice****, on peut tirer quelques conclusions en vrac :

Petit un : ça fait vraiment beaucoup de bouchons.

Petit deux : je vais peut être arrêter un jour d'écrire les chiffres en toute lettres.

Petit trois : au Figaro, ils ont vraiment raison de compter en kilomètres.

* Je suis un patron je lis le Figro c'est ainsi.
** Je ne mettrai pas ma main au feu pour certifier que c'était exactement la comparaison qu'il employait.
*** En fait il y a une infinité de uns après la virgule mais le lecteur me permettra cette approximation.
**** C'est toujours mieux que lire un Musso.

Commentaires

Et ça fait combien de bouchons d'oreilles ?

Écrit par : Chickenbaby | samedi, 04 juillet 2009

et combien de bouchons de stylos ?

Écrit par : Chickenbaby | samedi, 04 juillet 2009

et ce sopnt des bouchons comment ? en liege de bois ? reconstitués en liege ? des bouchons de cérumen ?

Écrit par : fiuuu | samedi, 04 juillet 2009

Mais il faut boire de l'eau surtout, hein !?

Écrit par : Roselyne B. | samedi, 04 juillet 2009

Il est nul ton titre, on dirait du Fernand Raynaud.

Écrit par : L'Arno | samedi, 04 juillet 2009

T'as un humour de vieux en fait...

Écrit par : L'Arno | samedi, 04 juillet 2009

Enfin je dis ça je me comprends...

Écrit par : L'Arno | samedi, 04 juillet 2009

Je m'en branle, je suis parti la veille (je suis patron moi aussi, je vais pas voyager avec les pauvres non plus)

Écrit par : Bruno | samedi, 04 juillet 2009

Après les bouts de chons, parle nous plutôt des bouts de seins

Écrit par : Chickenbaby | lundi, 06 juillet 2009

voilà pourquoi je ne pars pas en vacances !

Écrit par : El toto | mardi, 07 juillet 2009

le week-end du 14 s'annonce... vous me referez cet exercice à cet occasion, mon petit.

Écrit par : on dit "oui, maîcresse !" | jeudi, 09 juillet 2009

le week-end du 14 s'annonce... vous me referez cet exercice à cette occasion, mon petit.

Écrit par : on dit "oui, maîcresse !" | jeudi, 09 juillet 2009

oui bon, la maîcresse picole... et alors ?!

Écrit par : l'EducNat à la dérive | jeudi, 09 juillet 2009

Les commentaires sont fermés.