Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 19 février 2009

Il n'y a pas de sot métier, certes, mais parfois des noms de métiers un peu sots*

Il n'y a pas très longtemps, je suis allé voir, accompagné de Monsieur et d'El Toto**, Le bal des actrices.

Ne partez pas en courant ! Je ne vais pas vous faire la critique d'un film prétentieux, égocentrique, caricatural et trop long.

En lisant le générique final***, nous nous sommes interrogés sur la fonction que décrivait le titre de ventouseur.

Et bien après quelques recherches****, je peux vous révéler que le ventouseur est le type qui garde les places pour les camions de matériel et de tournage dans les rues.

Traduction pour les gros beaufs qui ont une voiture : le ventouseur est l'enfoiré qui pose de la rubalise et des cônes de Lübeck sur les places de stationnement en bas de chez toi, et qui en plus vient se plaindre quand tu essaies de t'y garer quand même.

Demain, je pourrai vous parler de ma passion soudaine pour les SNLE, les sous-marins nucléaires lanceurs d'engins.

* C'est de moi. Si ! je vous assure. C'est tellement bien dit qu'on dirait du Roland Barthes mais non, c'est de moi.
** Et oui, moi aussi je connais personnellement des lecteurs de ouaiblogues qui n'ont pas personnellement de ouaiblogue.
*** Bah quoi ? Nous n'avons plus le droit d'être un petit peu obsessionnels à présent ?
**** J'aurais pu demander à des lectrices qui s'y connaissent en cinéma mais qui préfèrent me parler de lombriliculture, mais quand je cherche mon chemin, je fais pareil : je ne demande pas, je me perds mais je suis fier.

Commentaires

Monsieur, s'il vous plaît, n'insultez pas nos filles, elles ne vous ont rien fait.
Il n'y a pas plus de connes à Lubeck que dans la rue Keller, toutes proportions gardées.
Alors bon…

Écrit par : FincaSchleswig-Holstein | jeudi, 19 février 2009

Mais tout ceci n'a rien à voir avec les lombrics.

La coupe est pleine !!

Écrit par : Blondine | jeudi, 19 février 2009

c'est ça, vas-y : perds-toi !

Écrit par : GPS | jeudi, 19 février 2009

Faut t'appeler Madame à présent ?

Écrit par : L'Arno | vendredi, 20 février 2009

P'tain t'es sponsorisé par Conforama ce soir...

Écrit par : L'Arno se marre doucement | vendredi, 20 février 2009

Maïwenn c'est la soeur de Mais Naaaan

Écrit par : L'Arno | vendredi, 20 février 2009

Un ventouseur c'est pas un pet lâché malencontreusement lors d'une partie fine ?

Écrit par : Gastro-glamour | vendredi, 20 février 2009

De la rubalise ?

Écrit par : L'Arno | vendredi, 20 février 2009

Des cônes de Lübeck ?

De lièvre ?

Écrit par : L'Arno | vendredi, 20 février 2009

Ca sent le vécu.

Écrit par : Le gros beauf | vendredi, 20 février 2009

Non mais quand même... Conforama !!!

Hein ?

Moi ?

Moi j'ai pas de meuble.

Écrit par : L'Arno | vendredi, 20 février 2009

Il faut toujours regarder les génériques jusqu'au bout. Le jour où tu verras le nom d'Agla je t'imagine déjà en train de hurler comme une folle en bougeant les bras dans tous les sens.

Écrit par : L'Arno | vendredi, 20 février 2009

J'ai dit folle ?

Écrit par : L'Arno | vendredi, 20 février 2009

L'avantage quand tu zigouilles le ventouseur, c'est que la scène du crime est déjà délimitée.

Écrit par : Fallait pas me piquer ma place | vendredi, 20 février 2009

Salut à toi ho grand maître de la critique !

Bon pour commencer à tu déjà discuter avec un ventouseur, car apparemment tu t'es renseigné comme tu le dit mais j'aimerais bien savoir ou ?
Je suis moi même dans cette branche et je t'avoue qu'avec mes collègues nous ne nous amusons pas a insulter les gens quand ils se garent sur une places de parking, tu as pus tomber sur quelqu'un idiot mais nous ne sommes pas tous comme ça.
En ce qui concerne le métier effectivement c'est un métier pas très connu, un peu ingrat en ce qui concerne la reconnaissance, mais tout travail mérite le respect.
Donc à l'occasion si tu croise des ventouses essai de discuter un peu avec eux car comme dans toutes entreprises, il y a des idiots et des personnes très intéressantes, mais pour ça faut s'intéresser aux personnes .

Écrit par : Nico | jeudi, 01 octobre 2009

Alors écoute-moi bien chéri, des ventouseurs, j'ai déjà discuté avec eux, j'en ai souvent dans mon quartier, ils m'ont même rendu service à plusieurs reprises en me permettant de garer quelques instants ma voiture de location sur les places gardées, à l'occasion de mon déménagement. Je ne savais juste pas, à cette époque, qu'ils avaient ce nom de profession.
Je pense que tu as sauté la ligne sur laquelle il est écrit : "Traduction pour les gros beaufs qui ont une voiture". Il s'agit d'une vague tournure de style qui consiste à me mettre à la place de ces gros beaufs, mais sans m'identifier à eux. Je ne vais tout de même pas m'auto-décrire comme gros beauf, et je n'ai pas de voiture.
C'est le gros beauf qui pense ce que j'écris, c'est pas moi.

Écrit par : nico l'épicier | jeudi, 01 octobre 2009

Les commentaires sont fermés.