Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 11 février 2009

la danseuse relevant son tutu*

Dimanche soir, à la Cinémathèque française, pour un film extrait de l'hommage à Michel Legrand.

Monsieur

Oh ben ils passent un été quarante-deux, je ne sais pas ce que c'est comme film.

Votre serviteur, sérieusement

C'est un film sur l'Abbé Pierre.

Monsieur

... Je pourrai l'utiliser contre toi celle-là ?

Trop tard !

* un petit peu nhnc - Nécessitant un Haut Niveau Culturel - bah oui je reprends tout de même les vieilles habitudes même si tout est nouveau ici.

Commentaires

Ah oui, tu m'étonnes, faut être fortiche en architecture pour suivre tes blagues de cinéma…

Écrit par : Fincasor | mercredi, 11 février 2009

... Ou il faut avoir Google sous la main. Faut vraiment que j'ouvre un blog sur le déconstructivisme pour apprendre ce genre de chose...

Écrit par : Y a pas que l'Art nouveau | mercredi, 11 février 2009

La danseuse s'appelle Turlu ?

(C'est très con mais ça me fait rire)

Écrit par : L'Arno | mercredi, 11 février 2009

Ou bien Desmond ?

(rire bis)

Écrit par : L'Arno | mercredi, 11 février 2009

Ou bien Oh regarde dans la vitrine le mignon petit

(rire ter)

Écrit par : L'Arnine Renaud | mercredi, 11 février 2009

Moi je fais du 41, mais l'été parfois je fais de l'oedème alors mes pieds gonflent et effectivement alors je fais, l'été, 42.

Finalement, la pointure à l'eau c'est pas rigolo.

Écrit par : L'Arno | mercredi, 11 février 2009

enfin un blog où on se contrecogne des saisons et de la météo...
[et de la culture]

Écrit par : anticy[clo]nisme | mercredi, 11 février 2009

Moi, les Messieurs qui me tutoient, je trouve ça louche...

Écrit par : El toto | mercredi, 11 février 2009

tu t'emmerdais tellement devant les paraplouies que tu as potassé la plaquette de présentation de la cinémathèque ?

Écrit par : histoire d'O. Gehry… | mercredi, 11 février 2009

Les commentaires sont fermés.