Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 22 novembre 2008

La la laaaa la la laaaaaaaaa*

Après avoir rêvé de Ditom, et comme ça a déclenché niveau commentaires un grand enthousiasme, je vous raconte un nouveau rêve que j'ai fait hier.

Je suis un ami de Barack Obama. Si, si, je vous assure, nous nous connaissons très bien, à tel point que je suis avec lui sur le perron de la Maison Blanche, il n'y est pas encore installé mais c'est avec moi qu'il visite le grand jardin qui descend doucement vers un petit étang. Nous faisons le tour de la maison, de l'autre côté des immeubles sont plus proches, comme au Parc Monceau. Je m'épate moi-même tellement je parle bien anglais, et même avec un accent américain irréprochable quand je lui dis que ce que je regrette, c'est que nous ne pourrons plus aller prendre tous les deux des verres dans un café cossu de l'upper east side**.

Et là un majordome sort de la maison et nous apporte deux coupes et du Champagne. Barack se saisit d'une salière, et il commence à en verser dans sa coupe - je me dis que ces américains sont décidément bizarres dès qu'il s'agit d'alimentation. Et de ce tas de sel qui se forme dans sa coupe, qui se transforme en gros cristaux, sortent de minuscules tulipes jaunes et rouges.

Et à ce moment Barack regarde les pieds du majordome et il lui demande ce que c'est que ça : en effet il porte des chassures adidas noires !

* Ouais, j'imite mal par écrit l'hymne américain.
** Je ne sais absolument pas s'il y a des cafés cossus là-bas, mais je me souviens très bien que je le prononçais très bien.

Commentaires

Et tu m'invitais à la maison blanche au moins ?

Écrit par : Chickenbaby, comique de répétition | samedi, 22 novembre 2008

Spicy… tu devrais arrêter de sniffer de l'huile toscane, 3eme pression à chaud en partant de la droite, avant d'aller de te coucher… c'est apparement mauvais pour le repos du guerrier…

Écrit par : Denis, comique trépied… | samedi, 22 novembre 2008

Tu es sûr que c'étaient 2 coupes de champagne et pas 2 demis pression ?

Écrit par : EC | samedi, 22 novembre 2008

Ben ça alors, j'en suis sur le cul!
Nico vient de m'apprendre que la grande Céleste, ce serait le Pavec!
Bientôt il va me dire que Janine ce serait Alexandre T.
Là tu casses la Barrack mais fais gaffe, tu vas finir bouffer cru par ton...

Écrit par : Mambrino | samedi, 22 novembre 2008

En fait, l'hymme américain, c'est plutôt
Lalaaalalala, lalalalala
A moins que je ne confonde avec la danse des canards.

Écrit par : Neilliba | dimanche, 23 novembre 2008

Totalement surréaliste... mais c'est le propre des rêves après tout !

Écrit par : Cristóbal Colón | dimanche, 23 novembre 2008

Mais, t'as pas convolé avec Ditom hier ?
Et aujourd'hui tu t'installes avec Barack ?

Il manque pas un épisode entre les deux ?

Écrit par : Fincasor | dimanche, 23 novembre 2008

…des adidas noires !
tsss tsss…

Écrit par : Fincasor | dimanche, 23 novembre 2008

Tu nourris des fantasmes présidentiels? Je savais que tu irais loin mon grand!

Écrit par : Ditom | dimanche, 23 novembre 2008

On ne dit plus la Maison Blanche, voyons ! On dit la baraque Obama.

Écrit par : Churchill, lamentable | lundi, 24 novembre 2008

Moi j'trouve que l'hymne américain, c'est plus "taaa tata…" que "la la laaa…"

Écrit par : Audispray for ever… | lundi, 24 novembre 2008

au fait, peau d'cul... tu peux enfin venir lire ma prose now !
Arnito a arrangé mes ennuis de balise div manquante et autres trucs codesques auxquels tu comprends queud.

je me fade bien tes couenneries, alors tu peux dorénavant participer aux miennes.

Écrit par : Propagandskaïa | mardi, 25 novembre 2008

Merci qui ?

Écrit par : Arnito | mardi, 25 novembre 2008

Les commentaires sont fermés.