Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 22 octobre 2008

La France de tout en bas

Je suis revenu mais pas mes commentateurs sauf quelques-uns. Mais je continue, avec une nouvelle série plus accessible sur nos amis de la France de tout en bas.

Non, non, plus bas encore.

Christine Albanel est une femme talentueuse qui a présenté ce matin en conseil des ministres son projet de loi sur l'audiovisuel. Et elle a dit devant les caméras d'i-télé :

C'est un bon projet, "qui va donner plus d'identité à l'audiovisuel public et plus de moyens aux chaînes privées" (sic).

Cette Christine Albanel, je serais premier ministre, je la nommerais illico ministre de la culture.

Commentaires

Je suis tellemetn effaré que j'ai même pas envie d'écrire une connerie.

Écrit par : L'Arno | mercredi, 22 octobre 2008

Elle aurait pas avalé Pinocchio, christine Albaleine ?

Écrit par : L'Arno | mercredi, 22 octobre 2008

Ah ben finalement j'ai écrit une connerie. Ouf.

Écrit par : L'Arno | mercredi, 22 octobre 2008

Nan mais comme on ne fait pas partie des sept nains on se fait discret, on voudrait pas déranger, tu sais...

Écrit par : mich" | mercredi, 22 octobre 2008

Ah non mais ça suffit enfin ! Tout le monde a le droit de commenter chez moi ! Tout le monde est obligé de commenter chez moi, soyez pas des jaloux comme ça !

Écrit par : spicynico | mercredi, 22 octobre 2008

Oui et puis Davey il commente jamais lui.

Écrit par : L'Arno | mercredi, 22 octobre 2008

Mais mais si j'arrive, j'm'habille, j'peux quand même pas me montrer comme ça!

Les propos de l'Albanel sont dans la lignée de PPDA après son éviction: "maintenant je suis vraiment inquiet pour l'indépendance politique de TF1" (re-sic).
Selon un (très) proche, lui-même (très) proche collaborateur de la pas-reine Christine [et (très) proche voisin d'O e F mais qui n'ose pas rentrer, tu dois lui faire peur...], elle cherche à retourner à Versailles, mais Aillagon a pris la place (comment le virer?).

@L'Arno: c'est qui Davey, c'est ton mec? et pis après tout ça me regarde pas...

Écrit par : Mambrino | mercredi, 22 octobre 2008

c'est tellement haut la rue Keller… des fois… ça donne le vertige…

Écrit par : en bas, mais pas à terre… | mercredi, 22 octobre 2008

Bon comme toujours Arno a trouvé le mot juste...Mais comment fait-il ?

Écrit par : Valérie de Haute Savoie | mercredi, 22 octobre 2008

Même si on ne parle plus trop du gouvernement d'ouverture (tu m'étonnes, cochonne) je crois qu'il est temps de rappeler Jack, il a un tout nouveau visage bien lisse et les même sourcils que Sheila, il a l'air en pleine forme.
On a qu'à lui donner le château de Chambord à Christine, en lot de consolation...

Écrit par : Chickenbaby | mercredi, 22 octobre 2008

ben, tu t'en fous : t'a pas la télé si je ne me trompe pas !

Écrit par : Jim | jeudi, 23 octobre 2008

Mambrino > Alors là je dirais pas non... mais je crois que tu n'as pas tout suivi si tu ne sais pas qui est Davey.
Valérie > Euh...

Écrit par : L'Arno | jeudi, 23 octobre 2008

@ Mambrino : un collaborateur de Christine qui n'ose pas rentrer ? Moi je fais peur ? Ah non mais pffff.... Tu peux lui faire passer un cévé ?
@ Mambrino : Davey, Dav dans la liste de mes blogs préférés.
@ Jim : oui mais j'ai Internet !

Écrit par : spicynico | jeudi, 23 octobre 2008

De toutes façons y'a rien à la télé...

Et tes commentateurs semblent bien nombreux malgré tout !

Écrit par : Poussin | jeudi, 23 octobre 2008

Poussin > De toute façon Nico fait dans la qualité, pas dans la quantité.

Écrit par : L'Arno se la pète | jeudi, 23 octobre 2008

Derrick a donc encore de beaux jours devant lui...

Écrit par : Yann | vendredi, 24 octobre 2008

En lieu et place de Christine Labaleine, je nommerais bien Roselyne Cachalot à la Culture si j'étais Premier Ministre de droite (aucun risque que ça arrive).
Elle présenterait bien à la télé privée dans ses tailleurs rose bonbon, hein ?

Écrit par : Dark Angel | samedi, 01 novembre 2008

Les commentaires sont fermés.