Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 21 octobre 2008

mémoire d'images quatre

Des néons, blanc, alignés les uns à côté des autres. Ils sont verticaux, ils sont droits. Ils sont tous de tailles différentes. Ils sont groupés en deux tableaux lumineux et abstraits, l'un moins clair que l'autre.

Ils se nomment Démonétisations. Et face à eux, justement, dans un parallèle plein d'humour, des reproductions de Monet, de la Cathédrale de Rouen à différentes heures : la cathédrale transformée par la lumière - les néons plus ou moins lumineux dessinent la silhouette de la cathédrale, la remplissent, la remplacent, la simplifient, la réduisent à une forme lumineuse minimaliste. Le vide laissé par les néons plus courts vers le haut est du ciel sur le tableau.

François Morellet à la Fondation Hugues, Château de Villeneuve, Vence.

Commentaires

Y aurait eu une cheminée dans ta description, j'aurais pu dire que c'était l'âtre et le néon. Mais ça tombe à l'eau.

Écrit par : Rillettes de Sartre | mardi, 21 octobre 2008

... ou alors avec la Cathédrale de Chartres ça pouvait le faire aussi mais c'était un peu plus tiré par les chevreaux.

Écrit par : Cath est drôle | mardi, 21 octobre 2008

Mais moi je la vois, la vraie, tous les jours, je passe devant, lui dit bonjour, avec son clocheton tombé à la dernière tempête, ses rides et ses pierres toutes neuves, à différentes heures...

Écrit par : El toto | mardi, 21 octobre 2008

Le bon geste du jour, c'est de remplacer son lampadaire halogène par une oeuvre de François Morellet

Écrit par : Evelyne D | mercredi, 22 octobre 2008

Elles sont jolies tes photos, tu devraient les exposer dans une boucherie chevaline.

Écrit par : L'Arno | mercredi, 22 octobre 2008

Pour qu'elle revienne.

Écrit par : L'Arno | mercredi, 22 octobre 2008

Tu peux allumer un halogène de François Morellet mais pas trop fort.

Écrit par : L'Arno a les crocs | mercredi, 22 octobre 2008

On le voit mon jeu de mots dans mon comm précédent ? Je me demande...

Écrit par : L'Arno | mercredi, 22 octobre 2008

Il manque un "moi" l'Arno, après Morrelet. Ca aurait été plus parlant, mais effectivement plus difficile à placer. Moi je dis challenge...

Écrit par : Chickenbaby | mercredi, 22 octobre 2008

Ah non mon poulet, ça ne voulait plus rien dire. Je proteste.

Écrit par : L'Arno | mercredi, 22 octobre 2008

Les commentaires sont fermés.