Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 06 août 2008

Beau l'héros, la suite

Je n'avais pas bien cherché sur youtube, mais on le trouve, le Boléro munichois et superlatif et tout ce que l'on veut et au dessus de tout commentaire de toute manière, de Celibidache, arrivé au sommet de son art. Quand je dis que c'est le plus grand chef de la seconde moitié du vingtième siècle...

Certes en trois parties, mais tout de même... et c'est grâce à L'Arno.

Le regard bienveillant du chef, qui crée un écrin intimiste à chaque intervention soliste sur-exposée en raison de la lenteur, mais d'une incroyable sérénité, au milieu de détails de l'orchestration que le tempo adopté permet de cerner...

Commentaires

J'ai l'immodeste sensation d'être devenu indispensable.

Écrit par : L'Arno | mercredi, 06 août 2008

Je trouve que le regard du chef est presque amoureux.

Écrit par : L'Arno qui fait un commentaire pas drôle, notez-le | mercredi, 06 août 2008

Mais c'est qu'il en arriverait presque à me faire aimer Ravel, ce con !!!

Écrit par : Churchill, dégoûté de la vie | mercredi, 06 août 2008

Moi je préfère Celi be dash à Johnny be good.

Écrit par : Harry Covert | mercredi, 06 août 2008

et voilà, maintenant L'Arno va se la peter pendant au moins toute la semaine !

Écrit par : jim | mercredi, 06 août 2008

ça me rappelle ma tendre jeunesse (je ne suis pas encore une vieille croute non plus ! ) où je m'essayais avec mon saxo au Boléro... Cette représentation est vraiment et simplement magique.

Écrit par : Bruno | mercredi, 06 août 2008

Zavez vu, Churchill, il a fait un flood mais disséminé, goutte par goutte.. l'Arno ne rentre plus dans ses chaussures... et moi aussi je me sens bien !

Écrit par : El toto | mercredi, 06 août 2008

NB : Le boléro, à cette vitesse-là, moi qui ai vu la version d'Ida*, il me fait somnoler...
* CNHNC

Écrit par : El toto | mercredi, 06 août 2008

Jim > Non moi je rote tu le sais bien.

Écrit par : L'Arno est toujours gastro-glamour | mercredi, 06 août 2008

El toto > Ça me fait penser à la célèbre contrepèterie belge : goutte à goutte...

Voilà... voilà

Écrit par : Churchill, comique hasardeux | mercredi, 06 août 2008

-> Winston : connais pas, je parle pas le belge !

Écrit par : El toto | mercredi, 06 août 2008

ça devient intéressant quand on lance les trois vidéos à la fois...

Écrit par : Chickenbaby | jeudi, 07 août 2008

Oui mais alors faut pas mettre le dernier à fond sinon on n'entend plus les autres, et c'est dommage de passer à côté de ce subtil morceau de musique concrète !

Écrit par : Fincasor | jeudi, 07 août 2008

Les commentaires sont fermés.