Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 01 août 2008

Traces

Plutôt que de décrire en détail ce que j'ai pensé de l'exposition Traces du sacré au Centre Georges Pompidou, plutôt que de lister les oeuvres majeures que l'on y trouve, plutôt que d'en vanter la construction intellectuelle, et la manière de balayer les différents aspects jusque dans les marges, au risque de faire appel à des artistes et des oeuvres dont l'importance est extrêmement relative voire inexistante, je vais juste évoquer une oeuvre que je voyais pour la première fois.

Et pourtant, c'est une oeuvre célébrissime, Him, de Maurizio Cattelan.

Him Cattelan.jpg

(photo de Kyle Lemstrom)

Seule oeuvre de l'exposition ayant une salle dédiée, on y entre et on découvre par surprise ce garçon habillé à l'ancienne, agenouillé, nous tournant le dos. Et l'on sait déjà ce qu'on va trouver de l'autre côté. Il a le visage d'Hitler, d'un réalisme surprenant. On a beau savoir tout ça, on a beau connaître tout ça, on a beau se dire que ce n'est qu'un personnage de cire. Tout comportement objectif, raisonné et maîtrisé est impossible devant cette oeuvre. On n'ose s'approcher, on s'y reprend à plusieurs fois avant de faire face au visage du mal absolu qui se cache derrière le corps d'un enfant devenu nain, avec son aspect monstrueux véhiculé par l'imaginaire artistique.

Une dame a poussé un cri rien qu'en entrant dans la salle. Elle est restée contre le mur, pour ne pas s'approcher. Et quand on parvient finalement à faire face, c'est juste une angoisse terrifiante qui nous pousse vers la sortie.

Commentaires

j'ai toujours voulu voir cette oeuvre !
ça me donne une bonne excuse pour aller voir cette expo !

Écrit par : jim | vendredi, 01 août 2008

C'est très juste Nico ce que tu dis là.
J'ai réagi comme toi et j'aurais pu crier comme cette femme.
Je me suis ensuite réfugié à l'étage en dessous, oui réfugié auprès de mes "valeurs sûres", mais les questions sont restées sans réponse.
Et si c'était cela le rôle de l'artiste?
(je découvrais l'oeuvre, je ne la connaissais pas)

Écrit par : Bambino | vendredi, 01 août 2008

je ne le répéterai jamais assez...les enfants ne sont pas des anges loin de là

Écrit par : poussin | vendredi, 01 août 2008

J'ai trouvé la face obscure, j'ai dévisagé, c'est impressionnant mais sûrement moins qu'in situ et en candide.

Écrit par : MarcelD | vendredi, 01 août 2008

- Tout le monde a droit à une deuxième chance
- Euh Hitler peut-être pas (Bridget Jones)

Écrit par : EC | vendredi, 01 août 2008

et de toute facon toi ton truc c est la roquette d'edith cresson !

Écrit par : oupscat | vendredi, 01 août 2008

très touchée que tu m'aies ajoutée à tes blogs de filles!bisou sur ton front.

Écrit par : oupscat | samedi, 02 août 2008

mais je vais finir par croire que tu es mon plus grand fan!

Écrit par : oupscat | samedi, 02 août 2008

Je suis terrifié rien qu'en lisant cette note. Peut-être est-ce parce que je ne parle que castillan?

Écrit par : Ditom | samedi, 02 août 2008

Brrr, ça me fait frissonner rien que de voir la photo et lire ta critique. Petite touche humoristique : je trouve que le petiot sur la photo, il a de grands panards pour son âge. Je complexe à cause de mes petits pieds, euh !

Écrit par : Dark Angel | samedi, 02 août 2008

Hitler. Comment l'oublier au Palazzo Grassi le long de la plus belle avenue du monde après les Champs Elysées : le Grand Canal de Venise.
Belles découvertes dans ce temple de l'art contemporain en 2006.

Écrit par : Yohann | lundi, 04 août 2008

J'ai vu la photo avant de lire ton texte, et je ne connaissais pas cette oeuvre. Rien qu'à la voir, j'ai tout de suite eu un frisson et ressenti comme une sorte de malaise passager.

Même de dos, cette oeuvre arrive à être dérangeante, alors je n'ose imaginer de face.

Écrit par : De Sanquis | mardi, 05 août 2008

Vous êtes trop sensibles, ça vous perdra... lol

Écrit par : Patrick | mardi, 05 août 2008

Au musée Tussaud de Berlin, la statue d'Hitler a été décapitée par un visiteur...

En même temps, Staline ou Pol Pot ou Mao nous feraient-ils cet effet ? Vaste question...

Écrit par : Churchill | mercredi, 06 août 2008

Les commentaires sont fermés.