Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 28 juin 2008

C'est comment ta tête déjà ?

Je l'ai déjà dit que je ne suis pas physionomiste.

Je suis rentré dans sa chambre, il y faisait noir.
Je me retrouve dans son lit, où il était déjà.
Je me retrouve dans le lit de ce mec que deux heures avant je ne connaissais pas.
Il fait noir.
Et je me dis d'un coup que je ne me souviens plus de le tête qu'il a.

C'est là que j'ai demandé d'allumer la lumière - parce que j'embrassais un mec et je ne savais plus la tête qu'il pouvait avoir. Je ne peux pas niquer dans le noir à cause de ça.

(petit soliloque à haute voix, d'une débilité consternante, pris en note par VaniaUltra le vingt-sept avril deux mille huit)

Commentaires

Gigi c'est toi que je ne vois pas là-bas dans le noir ?

Écrit par : L'Arno | samedi, 28 juin 2008

Ce serait beaucoup plus intéressant si tu racontais la suite.

Écrit par : L'Arno | samedi, 28 juin 2008

mais alors, il était peut être moche !

Écrit par : jim | samedi, 28 juin 2008

Essaye de niquer avec des chandelles (et de l'encens en prime). C'est tellement plus romantique...
Non, le noir c'est vraiment pas top

Écrit par : Dark Angel | dimanche, 29 juin 2008

Moi j'aime bien le noir, ça mincit

Écrit par : Chickenbaby | dimanche, 29 juin 2008

Sinon, ma mère t'a trouvé charmant.

Écrit par : Ditom | dimanche, 29 juin 2008

Les commentaires sont fermés.