Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 24 juin 2008

De la prétention de notre monde en général et du macaron en particulier

Le macaron, c'est prétentieux.

C'est un truc de connaisseur, il y a celui qui préfère Pierre Hermé, celui qui préfère Ladurée, celui qui préfère Gérard Mulot, et moi qui préfère Chickenbaby.

C'est petit, c'est tout plein de colorant pour bien se faire remarquer.

Ca se casse dès que tu le touches.

Des fois on te dit que ça a un goût et tu cherches en le goûtant où est ce goût.

Et en plus ça demande un certain coup de main pour le réussir.

Parce qu'en plus quand tu le fais, faut le laisser croûter.

Et croûter, franchement, c'est trop moche comme mot.

Dans mes commentaires, il y en aura plein qui vont écrire soit pour donner le nom de leur pâtissier favori, soit pour me dire qu'ils réussissent très bien les macarons.

Ca coûte une gonade, c'est rond, c'est à la mode, mais quand tu l'as fini t'as encore faim (ce qui est un peu le principe de tout ce qui est à la mode).

Alors que le financier, c'est simple, ça sent le bon sens paysan et l'amande. Et je le réussis très bien.

Commentaires

Et mon clafoutis tatin ?

Écrit par : L'Arno | mardi, 24 juin 2008

Ah mince faut que je parte...

Écrit par : L'Arno | mardi, 24 juin 2008

C'est vrai qu'entre le financier et des macarons Ladurée (facturé à Londres à 1.50€ pièce, en parlant de gonade(s)) mon coeur balance... et je ne sais cuisiner ni l'un ni l'autre.
je fais quoi?

Écrit par : Fab | mardi, 24 juin 2008

Oh mais j'adore les financiers ! J'en parlais encore il y a quelques jours ! Et en plus je ne les crame pas !
Mais sinon shame on you, parce que c'est Pierre Hermé avec un é à la fin !
Les macarons ça a beaucoup de goût, comment peux-tu le nier spicy ?

Écrit par : boytoy | mardi, 24 juin 2008

Mosieu Spicy est fine pâtissière… mais vit au-dessus de ses financiers…

Écrit par : chou à la créme… | mardi, 24 juin 2008

hummm, les macarons...
et j'ai jamais goûter ton financier ! quand repareras tu cet oubli ?

Écrit par : macaronier | mardi, 24 juin 2008

J'ai voulu faire ma Princesse lors de notre week-end à Paris et j'ai acheté des macarons chez Ladurée®…
Ben… 7€60 les 2 macarons, pas énormes, pas "à-tomber-par-terre-par-orgasme-culinaire"… bref… Ladurée®… c'est pas la créme… (au beurre…)

Écrit par : chou à la créme II… | mardi, 24 juin 2008

Quelqu'un reprend un peu de clafoutis?

Écrit par : MarcelD | mardi, 24 juin 2008

MarcelD > Il n'y en a plus, Nico a tout mangé.

Écrit par : L'Arno | mardi, 24 juin 2008

@ Boytoy : ah j'avais confondu avec Saint-Mamet.

Écrit par : spicynico | mardi, 24 juin 2008

un clafoutis ? où ça ? qui l'a mangé ?

Écrit par : clafoutisseur | mardi, 24 juin 2008

Monsieur SpicyNico, vous êtes fermement invité à venir nous cuisiner des financiers Pushy Pushy !

Écrit par : Steppen | mardi, 24 juin 2008

De toutes façons, les macarons Ladiarrhée ne sont pas bons, du tout !

Écrit par : Steppen | mardi, 24 juin 2008

clafoutisseur > Sois patient... t'en auras un bout de mon clafoutis.

Écrit par : L'Arno | mardi, 24 juin 2008

Un jour il y aura une tournée de financiers.
Mais je ne sais pas quand.

Écrit par : spicynico | mardi, 24 juin 2008

et à quand une tournante de petits payeurs ?

Slurp.

Écrit par : c'est pour un dépôt… | mardi, 24 juin 2008

Tu réussis les financiers ? Je t'épouse sur-le-champ.

Écrit par : mich" | mardi, 24 juin 2008

Comment, il y a des croutes de fromage dans les macarons ?? Je comprends mieux pourquoi ce dessert n'a aucun intérêt

Écrit par : De Sanquis | mardi, 24 juin 2008

Les grands esprits se rencontrent. J'ai fait des macarons ce week-end! (mode auto-satisfaction on) Et c'est vrai qu'ils sont plutôt réussis. (mode auto-satisfaction off) Un clafoutis, c'est vrai que ça fait longtemps que je n'en ai pas cuisiné. Pour les gonades... euh, c'est à dire...

Écrit par : Waquete | mardi, 24 juin 2008

Les macacrôutes, mais oui !! c'est ça !! c'est exactement ça !!
Hum, pardon, j'ai eu très chaud aujourd'hui dans ma superbe nouvelle chemise à pois Spontini, oh punaise les soldes approchent hiiiiiiiiii

Écrit par : L'Arno | mardi, 24 juin 2008

Tous ces provinciaux qui se gargarisent d'aller chez la durée...

(C'était assez méprisant comme ça?)

Écrit par : Ditom | mardi, 24 juin 2008

Que jouis-je, pardon, qu'ouïs-je ? Tu sais faire des financiers ? Robin des Bois va venir te taxer alors...

Écrit par : Dark Angel | mardi, 24 juin 2008

Je t'ai déjà parlé de ma crêpe aux pommes caramélisées ?

Écrit par : Chickenbaby | mardi, 24 juin 2008

Pendant que tous se traînent à mes pieds pour mes financiers (le carnet de bal se remplit assez vite), je me traîne aux pieds de Chickenbaby et de sa crêpe aux pommes caramélisées.
Mais où tout cela s'arrêtera-t-il ?

Écrit par : spicynico | mardi, 24 juin 2008

Il faut faire la trainée ?

Écrit par : Waquete | mardi, 24 juin 2008

Ditom > La province, elle te dit m...e !

Il existe à Nancy une rue des soeurs Macaron et, au Havre, les macarons de chez Auzou sont connus des connaisseurs ("connus des connaisseurs", c'est pas mal, ça, comme formule !). Mon ex, qui adore les macarons, les avait trouvés très bons...

Na !!!

Écrit par : Churchill, provincial | mardi, 24 juin 2008

@ Churchill: j'aime quand tu me brutalises.

Écrit par : Ditom | mardi, 24 juin 2008

@ ChickenBB : hmm, crêpe-moi la pomme caramélisée ! Là, tu m'intéresses davantage qu'avec ta crêpe aux rillettes.

Écrit par : Dark Angel | mardi, 24 juin 2008

Désolé, tout le monde, mais moi j'adore les macarons. C'est une pâtisserie inconnu dans mon pays, alors ce fut, avec l'huître, ma deuxième grande découverte orgasmique culinaire à l'âge adulte. et c'est pas récent, hein, mes premiers Ladurée, ma foi je les ai mangé il y a 22 ans...

Écrit par : El toto | mardi, 24 juin 2008

@Churchill provincial: je suis allé il y a peu à Nancy, il y a bien une rue des Soeurs-Macarons près de la cathédrale et de superbes immeubles Art Nouveau (que l'Arno ne verra jamais puiqu'il a décidé de snober Nancy), mais la Maison des soeurs Macarons est rue Gambetta près de place Stanislas (seul les Parisiens y vont, les nancéiens préfèrent ceux de la patisserie St-Epvre ou Au duché de Lorraine).

J'ai une amie TRES provinciale, dès qu'elle débarque chez moi elle file CHEZ Ladurée et CHEZ Mariage et quand elle rentre à Troufignous-les riens-du-tout elle montre à tous ses amis Le thé et Les macarons que "les Parisiens ils en ont de la chance". C'est triste triste triste...

Écrit par : Bambino | mardi, 24 juin 2008

et mettre l amande au paysan?le reussis tu aussi bien?

Écrit par : oupscat | mercredi, 25 juin 2008

Mais on s'en fout des Ladurée et des Mariage, c'est les soldes, les filles, les soldes !!! hhhiiiii

Écrit par : L'Arno | mercredi, 25 juin 2008

Mais Mosieu Ditom, si je me souviens bien… vous êtes haut comme 3 macarons… donc on se fiche de votre avis…

Bienvenue dans un monde de brutes.

Écrit par : a matter of size… | mercredi, 25 juin 2008

On avait dit PAS LE PHYSIQUE.

Écrit par : L'Arno | mercredi, 25 juin 2008

@ a matter of size: au moins vous vous souvenez de moi... La réciproque n'est pas vraie.

Écrit par : Ditom | mercredi, 25 juin 2008

Ditom > Evidemment tu nous as lâchement abandonné pour le dîner post-vernissage, comme pour bien d'autres dîners de toute façon... enfin j'me comprends.

Écrit par : L'Arno | jeudi, 26 juin 2008

J'ai habité pendant des années rue des Soeurs-Macarons et la première fois que j'en ai manger, c'était il y a un mois ... La honte

Écrit par : Eric | lundi, 30 juin 2008

Mais aimer les macarons n'exclue pas d'aimer aussi d'autres gâteaux ! Voire le plus possible !
(et de ne pas oser se mettre en maillot de bain après, mais ceci est une autre histoire...)

Écrit par : Luciole en couleurs | mardi, 15 juillet 2008

Les commentaires sont fermés.