vendredi, 06 juin 2008

Le voyage pour moi, ce n'est pas arriver, c'est partir. C'est l'imprévu de la prochaine escale, c'est le désir jamais comblé de connaître sans cesse autre chose, c'est demain, éternellement demain*.

Quelle phrase correspondrait mieux à ce qui va se passer demain ?

Demain, votre serviteur reçoit L'Arno et ses photos, et surtout vous tous qui nous ferez l'honneur d'assister à ce vernissage !

flyer_spicyNico_745px.jpg

* Evidemment, citer du Roland Dorgelès, comme ça, dès le titre, ça peut faire genre je me la pète, genre nhnc et tout ça. Mais non, j'ai juste utilisé un dictionnaire de citations

Commentaires

yipee, yipee…

Faites chauffer les olives…

non ?

Ben, faites chauffer les crêpes aux rillettes…

non plus ?

Bah… l'ambiance alors…

Écrit par : totalement ready… | vendredi, 06 juin 2008

Moi j'ai bien une idée mais je n'ai pas le droit d'écrire des choses qui salissent tout.

Écrit par : MarcelD | vendredi, 06 juin 2008

Roland d'orgelet ? Pour une histoire d'oeil c'est malin...

Écrit par : L'Arno | vendredi, 06 juin 2008

Partir, c'est crever un pneu

Écrit par : Le bonhomme michelin | vendredi, 06 juin 2008

N'espère pas m'attacher au rivage
ma barque frêle suis les flots de l'Arno
je vais où nul n'a fait escale
je cherche l'île du beau noeud
(et tous en choeur)
Tu parles d'une escale...

Écrit par : Bambino | vendredi, 06 juin 2008

Put*** qu'est ce que je regrette de ne pouvoir venir. j'aurais adoré rencontrer toute cette bande qui me fait pleurer de rire derrière mon écran.

Écrit par : Valérie de Haute Savoie | vendredi, 06 juin 2008

Nous aussi on regrette que tu ne sois pas là !

Écrit par : spicynico | samedi, 07 juin 2008

Écrire un commentaire