Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 22 mai 2008

Je ne sais dire non

On va commencer par de la musique de mon maître à penser.

free music

Bon, ses leçons ne fonctionnent pas, voilà, c'est ça, je ne sais pas dire non*.

Je cherche un appartement proche de ma boutique, quinze minutes à pied maximum. Et l'agence immobilière me propose Vincennes**.

Et je dis pas non.

Et je me retrouve à Vincennes.

Les gens, à Vincennes, ils sont tous dans la rue avec leur petit caddie pour aller faire des courses car en bas de chez eux il n'y a pas de supérette.

Faut que je me fasse pousser les cheveux, que je prenne de la drogue, que je me fasse des tatouages partout, que je multiplie les amants, et qu'à la fin je dise non.

* Cette introduction est absurde, en plus j'ai moins de cheveux et de tatouages. Et d'argent. Et de substances illicites dans le sang. Et d'amants. Enfin je sais pas je lis pas Closer****.
** Pour les non/néo-parisiens, les provinciaux et les légos sans mémoire : Vincennes est à vingt minutes de ma boutique en Vélocypèdelibapostrophe***.
*** Pour les mêmes, le Vélocypèdelibapostrophe est un truc de tarlouze qui permet de se déplacer d'un point A à un point B sans emprunter les transports en commun, si l'on considère que les rues de Paris ne sont pas des transports en commun, et qui permet arrivé au point B de découvrir tout le quartier alentour et même plus éloigné pour dénicher une borne libre.
**** Rassurez-moi, je n'ai pas oublié de dire aussi que j'avais moins de talent ?

Commentaires

Ben quoi, c'est quoi le problème à devenir banlieusard ???

Écrit par : De Sanquis | jeudi, 22 mai 2008

Et n'oublie pas de te tartiner de khol pouffiasse, sinon la transformation ne sera pas complète.

Écrit par : De Sanquis | jeudi, 22 mai 2008

Vincennes, c'est la banlieue chic de l'Est parisien, c'est ça ?

Écrit par : Stéphane | jeudi, 22 mai 2008

En gros, oui.

Écrit par : spicynico | jeudi, 22 mai 2008

Ah non, la banlieue chic de l'Est parisien, c'est à côté: Saint-Mandé, surnommée par Aragon "le Neuilly des petits bourgeois"
Ca y est De Sanquis a pété les plombs, vite, la camisole de force...

Écrit par : Bambino | jeudi, 22 mai 2008

bah… à moi, tu ne m'as pas encore dit oui… c'est un début, non ?

Écrit par : je suis une poupée… | jeudi, 22 mai 2008

Tu sais ce qu'elle te dit la tarlouze qui se déplace en Vélocypèdelibapostrophe ? Non mais !

La communauté LGBT n'en a pas l'exclusivité. Les hétéros l'utilisent également. Et aussi les mamies : tiens, j'en ai croisée une dans le 16ème pas plus tard que cet après-midi.

Écrit par : Dark Angel | jeudi, 22 mai 2008

C'est pas Pushy Pushy Vincennes !

Écrit par : Steppen | jeudi, 22 mai 2008

Steppen, nous sommes d'accord.

Écrit par : spicynico | jeudi, 22 mai 2008

Il y a un zoo?

Écrit par : MarcelD | jeudi, 22 mai 2008

Tous ce soir à la Mutualité pour apporter notre soutien au camarade Dark Angel fourbement accusé de déviance Vélocypèdelibapostrophique par un Spicynico dénaturé plongé dans les affres de l'incontinence scripturale

Signé: une mamie du 16ème solidaire

Écrit par : Tarlouzes en colère | jeudi, 22 mai 2008

C'est très bien la banlieue. Surtout le 94 !

Écrit par : Neilliba | jeudi, 22 mai 2008

@ la mamie du 16ème solidaire : merci camarade !

J'ai oublié de dire qu'à la clinique cet après-midi, en regardant par la fenêtre, j'ai vu passer des moines franciscains en vélib'. Si si ! Ah, si seulement j'avais eu mon appareil-photo à ce moment-là...

Écrit par : Dark Angel | jeudi, 22 mai 2008

@Dark Angel:

Mon enfant, ces visions qui vous ont pris tantôt des lucarnes de cette prétendue clinique m'ont fortement troublée.
En effet l'on m'a rapporté que l'on aurait vu sur ces engins delanoesques des créatures attifées de saintes frusques de nos chers frères franciscains.
Mais croyez en mon expérience, il ne pourrait s'agir que d'une réapparition de succubes infernaux: j'ai nommé les Soeurs de la Perpétuelle Indulgence.
Croyez m'en, croisez ce qu'il reste de vos pauvres poignets et faites en bon usage en hurlant "Va dans le rétro sale pétasse"

Écrit par : une mamie du 16ème solidaire | jeudi, 22 mai 2008

Pourquoi pas Fontenay aux Roses le temps que tu y es ?

Écrit par : EC | vendredi, 23 mai 2008

Allez Andy, quoi, dis moi oui !

Écrit par : Rita M. | vendredi, 23 mai 2008

Au pays des Jouets non non plus on ne sait pas dire non non.

Écrit par : Oui Oui | vendredi, 23 mai 2008

Achète-toi une console Noo.

Écrit par : L'arno | vendredi, 23 mai 2008

La méthode "Que ouais" elle marche pas ?

Écrit par : L'Aroui | vendredi, 23 mai 2008

Ils ont essayé de me faire aller à Riyad et j'ai dit non non non.

Écrit par : L'Army | vendredi, 23 mai 2008

Tu devrais suivre le canal qui passe près de ta boutique (enfin pas trop loin) et remonter le fil de l'eau vers le 10ème arrondissement plutôt que de passer le périphérique (pas pushy pushy ça)

Écrit par : Snooze | vendredi, 23 mai 2008

Pour reprendre l'idée de MarcelD :

"Why not Thoiry?"

Écrit par : Steppen | vendredi, 23 mai 2008

Les commentaires sont fermés.