Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 18 mai 2008

Sunday flood quarante-trois

Ô muse,
toi qui n'as pas le front ceint des lauriers vieillis de l'Hélicon,
mais qui, dans le ciel, parmi les bienheureux esprits,
portes la couronne d'or, brillante d'étoiles immortelles,
inspire à mon coeur une ardeur céleste, embellis mes chants,
et pardonne si je mêle à la vérité d'autres charmes que ta poésie.
Tu le sais, le monde accourt
où le Parnasse répand le plus ses douces illusions,
et le vrai, reproduit en vers harmonieux,
persuade les plus rebelles.

Bon, évidemment, ça peut paraître absurde d'introduire ce Sunday Flood d'une citation du premier chant de la Jérusalem délivrée, du Tasse*.

Mais j'avais envie** ! Et puis finalement ça pourrait répondre à vos questions relativement à ce que j'ai déversé chez Dark Angel.

* Traduction de M.A. Mazuy, Knab éditeur, Paris, mil huit cent trente huit. Je rappelle que le Tasse est un poète italien du seizième siècle.
** Et surtout je fais ce que je veux. Et comme lire des choses comme ça n'est pas si courant dans notre marasme culturel...

Commentaires

argh, de la culture un dimanche !
mais ça bouleverse mon organisation dominicale. Où est passé le minimalisme culturel dominical.

et zut, j'ai raté la messe ...

Écrit par : jim | dimanche, 18 mai 2008

Info reçu par mail...;-)
Je diffuse...bonne journée Cher Nico!

Écrit par : JANUS | dimanche, 18 mai 2008

vacances, quelles vacances? alors bon viens me voir hein. et on ira boire la tasse qui se casse dans le marass-me du quotidien.

Écrit par : El toto | dimanche, 18 mai 2008

oui bon ok c'était nul mais je suis ni l'Arno ni poète ni du seizième siècle...

Écrit par : El toto | dimanche, 18 mai 2008

Comment ça, Le Tasse ?

C'était pas Cindy Sander ???

Écrit par : Churchill | dimanche, 18 mai 2008

Et dans les eaux boueuses de notre marasme culte-truelle je viens d'en dénicher cette autre du Tasse, déclaration d'un Godefroy éperdu:
"Renaud, souillé/ par tes molles amours/
tu dois dans le sang rebelle purifier ton épée"

Mais dans mon Lagarde et Michard 16ème siècle, pas d'auteurs italiens, pas de commentaires...
Qui m'aidera à éclaircir ces molles amours et ce glaive à purifier?
Tu parles d'un sunday flood, j'vais p'têt'e me recoucher si ça continue comme ça

Écrit par : Bambino | dimanche, 18 mai 2008

Ah oui, je vois ça que tu as "déversé" ton flot dominical chez moi ! 23 fois, mais ça va pas non ?

Écrit par : Dark Angel | dimanche, 18 mai 2008

Toto > Je deviens une référence maintenant ? Ah quand mon nom dans le Larousse ?

Écrit par : L'Arno | dimanche, 18 mai 2008

L'alcoolisme était fléau pour lui. Sa mère n'en dormait plus et répétait "qu'est-ce qu'il boit Le Tasse".

Écrit par : L'Arno | dimanche, 18 mai 2008

C'était un petit Tasse ou un gros Tasse ?

Écrit par : L'Arno | dimanche, 18 mai 2008

Le Tasse avait une soeur aînée : La Bol.

Écrit par : L'Arno | dimanche, 18 mai 2008

@L'Arno: alors toi, la paix!

Écrit par : Bambino | dimanche, 18 mai 2008

@L"Arno: et si tu continues comme ça, j'vais l'dire à Frédéric D., Michel R. et André M., et on aura enfin la paix, non mais...

Écrit par : Bambino | dimanche, 18 mai 2008

L'Arno > Tu oublies de dire qu'il était, Le Tasse, athée.

Écrit par : Churchill, comique hasardeux | dimanche, 18 mai 2008

Et qu'il était coiffé au bol.

Écrit par : Churchill, comique hasardeux | dimanche, 18 mai 2008

Pourquoi le sois beau et tais-toi ça ne fonctionne pas avec toi hein?

Écrit par : Ditom | dimanche, 18 mai 2008

Ditom > Il suffisait pourtant de dire : "la paix ! Tasse"

Écrit par : Churchill, comique hasardeux | dimanche, 18 mai 2008

@Churchill: ben j'l'ai déjà dit

Écrit par : Bambino | dimanche, 18 mai 2008

@Bambino > Aaaah d'accooooord... ben je crois que personne n'avait compris.

Écrit par : L'Arno | dimanche, 18 mai 2008

Tiens Ditom kestufoula ? Je croyais que tu n'avais une minute à toi ni pour moi... gnark gnark gnark.

Écrit par : L'Arno | dimanche, 18 mai 2008

Bambino > C'est surtout que je n'avais pas compris que tu étais chargé de faire la police de ce ouaiblogue...

Écrit par : Churchill | dimanche, 18 mai 2008

En tout cas ces quelques vers sont très jolis.

Écrit par : mich" | mardi, 20 mai 2008

Les commentaires sont fermés.