Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 17 mai 2008

un oeil dans l'étalon*

Vous ne pouvez pas le rater, en bannière de ce ouaiblogue. Et bien j'en repasse une belle couche, mais à partir du sept juin se tiendra en ma modeste échoppe une exposition de photographies de l'Arno, oeil aiguisé et brillant explorateur du Salento, dans les Pouilles**, mais à qui il sera interdit de demander la vitesse d'obturation.

Le vernissage est le sept juin, et bien évidemment, vous êtes invités à rencontrer l'artiste, votre modeste serviteur si ce n'est déjà fait, et puis d'autres ouaiblogueurs célébrissimes, et aussi des gens inconnus, et aussi probablement la personne que j'évoque à propos du titre de cette note dans la première étoile***.

338449210.jpg

* Il y a des calembours, comme ça, auxquels j'aurais aimé penser. Il serait honteux de ma part de me faire passer pour son découvreur, alors je rends à César ce qui est au sculpteur et à Alessandro ce qui est au créateur de wearable art.
** Pour les quelques ignares qui me lisent encore, et à propos desquels il est inconcevable que je ne sois parvenu à m'en débarasser, les Pouilles c'est le talon de la botte si l'on accepte cette représentation visuelle de l'Italie.
*** Voir ci-dessous, enfin plutôt ci-dessus, là.

Et maintenant, de la musique qui n'a aucun rapport mais qui ferait danser les pierres.

Commentaires

Mais tu as raison, ça marche, je danse !!!

Écrit par : Pierre Bachelet | samedi, 17 mai 2008

C'est la musique qui est dans le spectacle avec les pierres sur ressort ?

Écrit par : L'Arno | samedi, 17 mai 2008

Avant de dire quelques bêtises, un conseil pour ceux qui auront aimé la musique qui fait danser les pierres: allez jeter un oeil (peut-être pas dans l'étalon mais en tout cas dans l'oreille) sur un petit site peu loquace mais sympathique:
http://fanalexandretharaud.hautetfort.com/
à la date du 04/03/2008 en cliquant sur "le concert", puis sur l'article Queffélec/Queyras/Tharaud et à la 20ème minute vous tomberez sûrement sur les genoux (à défaut des talons) devant ce duo de rêve dans l'Arpeggione de Schubert, Jean-Guilhen Queyras au violoncelle et le (merci d'éviter les superlatifs, ils sont réservés à votre serviteur) bel (bien qu'il n'aime surtout pas qu'on le réduise à ça) Alexandre Tharaud.
A écouter et consommer sans aucune modération...
C'était à la dernière folle journée de Nantes, et ça consolera peut-être ceux qui n'y étaient pas.

Et les Rujemomi ça sera pour plus tard

Écrit par : Bambino | samedi, 17 mai 2008

Alessandro en sera???????? Mais qu'est-ce que je vais mettre????

Écrit par : ditom | samedi, 17 mai 2008

Avant, LE pianiste qui affolait les folles, c'était Ivo Pogorelich...

Mais aujourd'hui, qui aime encore la tête d'Ivo ?

Écrit par : Churchill, comique hasardeux | samedi, 17 mai 2008

J'aime beaucoup le carton d'invitation et si je n'étais pas coincée du côté des Alpes je serais venue avec plaisir à cette exposition pour non seulement voir les photos mais aussi rencontrer enfin l'hôte de ce blog qui recele tant de drôlerie et de finesse.
Est ce que l'Arno chantera à l'occasion du vernissage ? parce que là....

Écrit par : Valérie de Haute Savoie | samedi, 17 mai 2008

Je ne viendrai que s'il y a des crêpes aux rillettes !!??

Écrit par : El toto | samedi, 17 mai 2008

Il ne chantera pas (enfin pas au début je crois - mais il est incontrôlable ce garçon, ce qui n'est pas non plus la moindre de ses qualités), mais il y aura de la crêpe à la rillette.

Écrit par : spicynico | dimanche, 18 mai 2008

chouette ! chouette ! chouette ! et on eut venir déguisé aussi?

Écrit par : El toto | dimanche, 18 mai 2008

Non je ne chanterai pas. J'ai une réputation à tenir, y aura mon patron.

Écrit par : L'Arno | dimanche, 18 mai 2008

El toto > Oui, en spaghetto.

Écrit par : L'Arno | dimanche, 18 mai 2008

Les commentaires sont fermés.