Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 30 avril 2008

Les yeux d'Héraclite

S'il y a un spectacle à aller voir à Paris et à ne surtout pas rater, c'est Au milieu du désordre de Pierre Meunier.

Il ne nous est pas donné tant d'occasions que cela de succomber à de la poésie pure, absurde, drôle, profonde. Cet homme extraordinaire joue avec les mots, fait danser les pierres en rythme, chanter les ressorts, galoper un tas de cailloux, onduler la matière et le coeur des spectateurs, tellement ce qu'il dit est fascinant, ce qu'il montre devient évident, et, au détour d'un humour d'une incroyable finesse, d'une profondeur insondable sur ce que nous sommes.

Un tas de gravats déversés au hasard : le plus bel ordre du monde.

C'est au Théâtre de la Bastille (vous pouvez même venir me dire bonjour en y allant), jusqu'au dix-sept mai. Croyez-moi, c'est juste indispensable.

 

Commentaires

Patrice m'a obligé (quasiment sous la torture) de regarder la "cérémonie des Molières".
Je pense que finalement j'aurais mieux aimé un peu de torture… là, au moins, tu sais pourquoi tu as mal…

http://rue89.com/balagan/soiree-des-molieres-si-le-ridicule-tuait-il-aurait-fait-une-hecatombe

Écrit par : trou du souffleur… | mercredi, 30 avril 2008

Le théâtre de la bastille fait mal au cul.
Les sièges sont merdiques et je ne peux pas apprécier un spectacle dans ces conditions...
comment as tu fait ?

Écrit par : La Marica | mercredi, 30 avril 2008

C'est jusqu'au 17 mai, mais y a relâches relâches et relâches.

Écrit par : Tout le monde s'en fiche | mercredi, 30 avril 2008

Le site web du théâtre est bourré de défauts et exaspérant : un peu à l'opposé de nous en fait.

Écrit par : Tout le monde s'en fiche | mercredi, 30 avril 2008

Mais est-ce que tout le monde s'en fiche vraiment ?

Écrit par : L'Arno | mercredi, 30 avril 2008

J'ai jamais vu Héraclite au Ritz.

Écrit par : Jean-Marie Bigard | mercredi, 30 avril 2008

@ La Marica : attention, c'est dans la salle d'en haut ! Et on pourrait souffrir le martyre pourvu qu'on assiste encore à du Pierre Meunier !
@ L'Arno : toujours aussi indispensable.
@ Le trou du souffleur : la télé méprise l'art, on le savait déjà... Nous sommes morts.
@ tous : il ne faut pas réfléchir il faut y aller.

Écrit par : spicynico | mercredi, 30 avril 2008

Ça n'intéressera sûrement personne, mais je vais écouter ce soir le quatrième des cinq concerts de l'intégrale des quatuors à cordes de Ludwig Van Beethoven...

Écrit par : Churchill | mercredi, 30 avril 2008

Il descend des Tudor, Pierre Meunier ?

Écrit par : Jean Moulin va trop vite | mercredi, 30 avril 2008

Churchill > Si si c'est très intéressant, tu devrais ouvrir un blog, on s'y ruerait, du coup.

Écrit par : L'Arno | mercredi, 30 avril 2008

Ça intéresse sûrement tout le monde, mais je vais m'écrouler ce soir devant La Nouvelle Star®.

mea culpa

Écrit par : Et c'est parti pour le show… | mercredi, 30 avril 2008

L'Arno® : Moi, je l'ai vu au 'Ridien®, Héraclite…

mea culpa, part II

Écrit par : Totalement vaginal… | mercredi, 30 avril 2008

Non mais des fois je me demande si je ne donne pas de la confiture à de cochons.
Oui, parfaitement, à des cochons.

Écrit par : spicynico | mercredi, 30 avril 2008

Grouiiik !

Écrit par : Churchill | mercredi, 30 avril 2008

Au fait, que deviennent tes verrats de kochonland ?

Écrit par : Churchill | mercredi, 30 avril 2008

Si Churchill suivait un peu il saurait qu'ils sont décédés depuis des mois :
http://spicylife.hautetfort.com/archive/2008/01/04/mille-sept-cent-soixante-dix-neuf.html

Écrit par : spicynico | mercredi, 30 avril 2008

@Spi: pour un début c'est mal barré
Ai peu apprécié ton comm précédent de soi-disant bienvenue
Tatoufo car si Collodi c'est bien néanplus pourquoi pour Goldoni ce serait néanmoins?
Va falloir rectifier le tir et vite fait

Écrit par : I quattro rusteghi | mercredi, 30 avril 2008

Angle de talus naturel, Académie de la science Shadock, l'amour, l'amour, l'amour, Agathe Cheval et son fils, ressort égaré, là sous la deuxième rangée de sièges (confortables), et tout le reste, j'en veux encore.

Écrit par : Je ne marche plus que la tête de côté pour faire deux points | mercredi, 30 avril 2008

@ les quatre : je ne sais de quoi vous parlez. Je ne saurai vous froisser dès le premier jour (même si c'est une habitude chez moi).
@ je ne marche : du boudin, du boudin, du boudin.

Écrit par : spicynico | mercredi, 30 avril 2008

je laisse des commentaires que sur des trucs a ma portée, intellectuellent; alors là par exemple, je me tais...

Écrit par : stéphane | mercredi, 30 avril 2008

C'est le monde à l'envers, je ne comprends plus rien à ce ouaiblogue, sauf les jeux de mots de l'Arno.

Écrit par : Cre | mercredi, 30 avril 2008

Spicynico > Pardonne-moi, j'avais complètement oublié que tu avais abandonné tes cochons en rase campagne...

Écrit par : Churchill | jeudi, 01 mai 2008

@spicynico: d'accord, ça va, mais fait quand même gaffe à Nestre (là c'est quasiment de l'Arno donc Cre comprendra et toi aussi en conséquence)...

Écrit par : I quattro rusteghi | jeudi, 01 mai 2008

Ah on voit que personne n'a travaillé aujourd'hui : quasiment aucun commentaire...

Écrit par : L'Arno | vendredi, 02 mai 2008

alors tu viendras voir l'Eloge du poil...

Écrit par : El toto | vendredi, 02 mai 2008

Les commentaires sont fermés.