Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 17 avril 2008

Fourre-moi le pushy pushy pruneau*

Le pushy pushy tour continue, comme je le relate dans le désordre et avec du retard, vous n'y comprenez rien. Rassurez-vous, c'est normal, parce que la pushy pushy attitude implique de faire les choses de manière foutrassière. Et puis de toute façon ce n'est pas bien grave si je ne raconte pas tout dans l'ordre.

Bon, le pushy pushy tour a donc fait une culinaire et amicale escale** à Agen, histoire de faire un stock de pruneaux fourrés à la crème de pruneaux, et de manger bien comme il faut des choses fabuleuses comme de la crème chantilly à la fraise tagada, des tomates cerises caramélisées, des tuiles de parmesan, des roulades de dinde et j'en passe et des pas plus dégueulasses, et évidemment la mythique, charismatique et très pushy pushy crêpe à la rillette***.

Evidemment, le pushy pushy tour ne pouvait éviter de laisser des traces dans la salle de bain, c'est comme ça on n'y peut rien.

388810248.JPG

Oh la la bientôt un nouvel événement pushy pushy se prépare dans le quinzième arrondissement de Paris. Et je n'ai même pas fini de vous raconter l'étape précédente en Normandie !

* Il n'y a donc pas que Ditom qui a le droit d'être vulgaire (et menteur avec ça), de temps en temps.
** On pourrait appeler ça une amiscale mais personne ne comprendrait et puis l'adjectif culinaire ne se rapporterait à plus aucun nom, et mes lecteurs avides de français correct me maudiraient. Non, je déconne, je n'ai plus de lecteur.
*** C'est la base de la pushy pushy food, avec la chantilly à la fraise tagada****.
**** Pas en même temps cependant, les crêpes et la chantilly, hein.

Commentaires

Les pruneaux ont laissé des traces dans la salle de bain ? J'ai rien compris...

Écrit par : Jean-Marie Bigard | jeudi, 17 avril 2008

C'est dans ta salle de bain ça ? Heureusement que je l'ai pas vu, je serai reparti en courant.

Écrit par : L'Arno | jeudi, 17 avril 2008

C'est pushy-pushy, la crêpe à la rillette ?

Ah ben mince alors !*

*ben oui, la crêpe à la rillette, ça ne rend pas tellement mince...

Écrit par : Churchill | jeudi, 17 avril 2008

Les roulades de dinde, c'est quand vous faites des galipettes sur la pelouse ?

Écrit par : EC | jeudi, 17 avril 2008

Plus fort que les roulades de dinde, les roulures de pintade

Écrit par : De Sanquis | jeudi, 17 avril 2008

Encore plus fort que les roulures de pintade, les peintures de routardes…

Écrit par : n'importenawak… | jeudi, 17 avril 2008

Je viens de renoncer une bonne fois pour toute à essayer de comprendre quoique ce soit dans ce blog (commentaires inclus)
Alors je vais écrire des commentaires que personne, je dis bien personne ne pourra comprendre, ou alors par hasard, mais comme je suis de mauvaise foi, je trouverai toujours une nouvelle explication aux propos tenus dans mes commentaires.
C'est parti (mon kiki) :
Le gros con n'arrête pas de klaxonner juste en bas de mon bureau et ça m'énerve.

Écrit par : MarcelD | jeudi, 17 avril 2008

@ Marcel : sérieusement, c'est un compliment que tu viens de me faire.
Pas sérieusement, j'insiste sur la nétiquette attachée à ce ouaiblogue : on ne critique pas les gens sur leur physique (je dis ça parce que je n'ai pas un physique facile), donc le type qui klaxonne est con, juste con, voire très con. Mais pas gros.

Écrit par : spicynico | jeudi, 17 avril 2008

Avant que Hautetfort ne bugge et n'avale mon commentaire, je disais :

A la lecture des plats proposés lors de la dernière étape du Pushy Pushy tour, soudainement j'angoisse... lol

Écrit par : Steppen | jeudi, 17 avril 2008

Le pushy pushy tour est un concept global. Si tu te mets à poil je dirai rien à propos de la nourriture.

Écrit par : spicynico | jeudi, 17 avril 2008

Agen, c'était bien du temps de Jean-Jacques CRENCA !

Écrit par : blondine | jeudi, 17 avril 2008

Blondine est encore en vie, je suis ravi.
Ravioli.

Écrit par : spicynico | jeudi, 17 avril 2008

Voilà tous les secret d'entretien de ma magnifique toison révélés... oh mon Dieu !!!

Écrit par : Chickenbaby | jeudi, 17 avril 2008

Je dis rien sur le réveil Titi et Grosminet, il a une histoire, qui ne vous regarde pas

Écrit par : Chickenbaby | jeudi, 17 avril 2008

En tout cas j'adore le concept d'amiscale... j'en fais une début juin à Paris, j'espère qu'il y aura du monde à escaler !

Écrit par : Chickenbaby | jeudi, 17 avril 2008

Ah bon? J'étais là-bas moi? Mais qui êtes-vous d'abord?

Écrit par : Ditom | jeudi, 17 avril 2008

Juste pour Steppen: Le poulet a passé une soirée, une nuit et une journée en cuisine avant que nous n'arrivions... Je disais ça juste comme ça.

Écrit par : Ditom | jeudi, 17 avril 2008

Ben oui Ditom et Steppen, moi quand je reçois, je gatte !

Écrit par : Chickenbaby | jeudi, 17 avril 2008

De toutes façons quand je reçois, la seule chose à laquelle je pense c'est "y aura-t-il suffisamment à boire pour tout le monde"?

CKBB est une Bree Van de Camp, je suis rassuré.

Je veux bien escaler à Paris mais j'y habite déjà, alors ce ne sera plus une vraiment une amiscale... Si?

Écrit par : Steppen | jeudi, 17 avril 2008

CKBB : tu gatte ?
tu battes ? tu mattes ? tu grattes ? tu lattes ? tu nattes ? heu… tu rates ?

Écrit par : Matt the blatte… | vendredi, 18 avril 2008

Elle est déchaînée la paysanne...

Écrit par : L'Arno | vendredi, 18 avril 2008

Les commentaires sont fermés.