Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 04 avril 2008

C'est sexy le ciel de l'hôtel California - troisième partie

A l'hôtel de la mouche écrasée, suite au rappel à l'ordre dont j'ai été victime*, je descends à la salle à manger où m'attend une table avec un couvert, face au reste de la salle. Après avoir consulté la carte, je vois la dame de la réception se poster pile devant moi, debout avec son bloc note, comme une maîtresse d'école. Je lui indique ma commande. Dans le menu à vingt-huit euros que j'ai pris, il y a fromage et dessert.

Pendant ce temps, au fond de la salle, la patronne, assise sur une banquette de brasserie est tranquillement en train de regarder la télé dont le son est à peine couvert par l'ambiance musicale vaguement jazz vaporisée en bruit de fond.

La serveuse, en débarrassant l'assiette du plat

Vous désirez fromage ou dessert ?

Votre serviteur

Heu... je ne sais pas, j'ai pris un menu alors...

La serveuse

Et bien vous avez une salade de fromages** ou un dessert. Ou alors vous voulez les deux ?

Votre serviteur

Voilà, on va faire comme ça.

* Voir l'épisode précédent du pushy pushy tour.
** Oui, c'est véridique. il s'agit en fait de deux vagues morceaux de fromage avec une petite salade sans sauce. J'en profite pour préciser que le gâteau que je pris par la suite était accompagné de crème... anglaise (soupir).

La musique qui ilustre cette note n'a absolument aucun rapport avec ce qui vient d'être dit, mais on m'a demandé un peu plus de Nicolas Emmanuel dans ce ouaiblogue, alors voilà, je m'exécute. Heaven waits...

free music

Commentaires

Woooouuuuhhhhh le retour!!!!! dire que j'ai du prendre une journée pour lire les blogs tellement j'ai plus le temps... ça me manque moi!!!!
;)) (t'es tjs dans mes favoris!!!)

Écrit par : Manu Prince S | vendredi, 04 avril 2008

Et le quart de rouge était compris dans le menu ?

Écrit par : Chickenbaby | vendredi, 04 avril 2008

et la serveuse avait un petit tablier froufroutant avec des tâches improbable dessus ?
Aaaaaaah le charme suranné de l'hostellerie de province…

Mon cher Spicy, sais-tu qu'il existe des chambres d'hôtes vachement pushy et pas cher et qui même parfois font table de pushy pushy host ?

Écrit par : Farandole des desserts… | vendredi, 04 avril 2008

à moins que ce ne soit le genre d'hotel ou le dessert t'attends dans ta chambre...

Écrit par : Phényx | vendredi, 04 avril 2008

Je me demande si je ne suis pas en train de devenir pushy pushy addict…
Je t’ai ajouté à mes favoris. Pire, je viens te visiter* chaque jour depuis que, par récents web ricochets, j’ai découvert ta spicy life. J’en ai même parlé à un amiamant** qui semble, lui aussi, tomber dans la plus vile des dépendances.

C’est grave ? Ca se soigne ? Tu connais un pushy pushy médecin*** ?

* En tout bien tout honneur les visites… malheureusement ;)
** Clin d’œil à Franck
*** Mais pas trop loin, je ne veux pas avoir à prendre une chambre d’hôtel pour consulter… Ca fait trop peur. Une adresse dans le pays de Retz please !

Écrit par : Fred | samedi, 05 avril 2008

Le pushy pushy ne se soigne pas car il est inhérent à la nature humaine.
Alors faut juste se laisser aller à un pèlerinage annuel chez Zaza.
Par ailleurs, découvrir que des lecteurs ont des relations ensemble, ça me glace les os.

Écrit par : spicynico | samedi, 05 avril 2008

Merki Fred, pour le clin d'oeil.
Heu... Si tu le trouve, le médecin, fais moi signe, on ira ensemble. On compte sur toi N... Spicynico.
P.S. : Il faudrait qu'il puisse aussi m'aider à arrèter de fumer...
PS 1 : Des relations ensemble ??? Doux Jésus !!!

Écrit par : Franck | samedi, 05 avril 2008

Oui, bon, OK, j'aurais pu mettre un S à "trouve"... C'est sûr, mais le coup est parti si vite !

Écrit par : Franck | samedi, 05 avril 2008

Quelle précocité !

Écrit par : spicynico | samedi, 05 avril 2008

Les commentaires sont fermés.