Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 11 avril 2008

Joe Dassin est un menteur

Un mois, et un jour.

free music

Il m'a été presque reproché d'interrompre la rédaction de ces modestes pages. Je ne parvenais pas à mener tous les changements de front. Bien sûr, je ne suis pas resté absent longtemps finalement, tout a repris son cours, et j'ai un peu plus parlé de moi.

Et j'ai reçu des messages amicaux, des messages de soutien. Mes amis ont été là.

Je voudrais vous remercier pour votre patience. Vous remercier pour votre présence. Vous remercier pour vos silences, vous remercier pour vos passages éclair que j'aurais aimé prolongés.
Je vous ai déjà dit que finalement, vous, mes lecteurs, même si on ne se connaît pas tous, si on ne se connaît parfois que très peu, et bien je vous aimais pour ce que vous me renvoyiez.

Le six novembre deux-mille-six, j'ai créé une catégorie. Ma vie perdu(r)e. Certaines des notes de cette catégorie ont été retirées, d'autres sont bien légères, d'autres sont ce que je suis, ce que j'ai été, ce que j'ai traversé. Ma vie perdue, ma vie perdure*. Et bien c'est du passé tout ça, grâce à ceux qui se reconnaîtront, sans qui je ne serai pas là, sans qui je n'aurais pas été là, hier soir, à faire des trofie al pesto pour la première fois chez moi.

La musique a pour titre Stars... for a friend. Je sais que c'est de la soupe, et que je vous mets plein de Jason Hakin** récemment. Mais bon, voilà, forcément quoi...

A demain.

* Je précise parce que des fois j'ai l'impression que personne n'avait relevé.
** Mais moi j'adore.

Commentaires

Tu fais bien de continuer ... c'est certain !

Écrit par : tto | vendredi, 11 avril 2008

Smaaack !!!

Écrit par : Churchill | vendredi, 11 avril 2008

moi j't'aime !

Écrit par : jim | vendredi, 11 avril 2008

Rhoooooooooo...

Écrit par : Chickenbaby | vendredi, 11 avril 2008

On s'est aimés comme on se cuite

Écrit par : Sue Ellen | vendredi, 11 avril 2008

Change rien, continue longtemps à nous enchanter.

Écrit par : De Sanquis | vendredi, 11 avril 2008

Quelqu'un t'a reproché d'interrompre la rédaction du blog ? Il est où qu'on lui pète la gueule ?

Écrit par : L'Arno | vendredi, 11 avril 2008

Ben vas-y, pète ! C'est moi. Mais ne touche pas mes nichons hein !?

Il me manquait trop, il m'a fait peur, je lui ai dit que son blog me manquait. C'était un mini mini appel, presque pas un reproche.

Écrit par : blondine | vendredi, 11 avril 2008

Et Blondine n'était pas la seule. Mais je suis là et tout va bien. Et les nichons de Blondine sont toujours aussi... charmants. Tiens, ça fait longtemps que je ne les ai pelotés.

Écrit par : spicynico | vendredi, 11 avril 2008

Oh non je ne te frapperai pas, j'écrirai un poème en hommage à tes nichons. Ce sera un hommage ode à seins.

Écrit par : L'Arno | vendredi, 11 avril 2008

Grrrrrrr! des trofie al pesto... Et dire que je manque toujours les meilleurs moments!!!!
Ah non, j'étais là c'est vrai... Je me suis fait peur tout seul!

Écrit par : Ditom | vendredi, 11 avril 2008

Les commentaires sont fermés.